Islande,  Pays nordiques,  Polars, thrillers

Elma – Eva Björg Ægisdóttir

Quatrième de couverture

Dans la petite ville d’Akranes, une femme est retrouvée morte près du phare. Qui pouvait en vouloir à cette mère de famille sans histoires ?

L’enquête est confiée à Elma, inspectrice, de retour après vingt ans passés à Reykjavik. Aux prises avec ses propres démons depuis une rupture douloureuse, elle se retrouve plongée dans les plus sombres secrets de cette tranquille communauté.


Mon avis

Un polar assez classique dans sa construction et aussi ses thèmes, qui se place dans la pure tradition nordique : une enquête calme mais avec une atmosphère particulière, des paysages singuliers et magnifiques et un froid qui glace les os. Comme souvent avec les polars venus du Nord, le manque d’action n’est pas un frein, les auteurs arrivent toujours à créer une ambiance et une intrigue qui font qu’on lit ces romans avec plaisir et avidité.

Petite dernière arrivée dans le monde du polar islandais, Eva Björg Ægisdóttir a parfaitement sa place dans ce milieu tant elle a su reprendre les codes mais en apportant aussi sa touche.

J’ai apprécié que l’auteure choisisse de mettre en scène une jeune femme, cela apporte un peu de sang frais dans le paysage et une note féminine bienvenue. Elma est une héroïne attachante, avec ses failles et ses démons, sans que cela ne plombe trop l’histoire. Les personnages secondaires sont aussi sympathiques et on a envie de les découvrir davantage.

Lecture très plaisante, cette enquête a su m’embarquer et me donner envie de lire la suite. En effet, Elma est le premier tome des enquêtes de l’inspectrice d’Akranes. Le deuxième opus, Les filles qui mentent, m’attend déjà dans ma pile à lire.



En résumé

Un polar islandais somme toute classique mais très bien mené et qui se lit tout seul !

Informations

Editions de La Martinière

Paris, mai 2021

400 pages



, ,

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *