A propos

Bienvenue sur le blog de Rebecca, suissesse expatriée en Lettonie depuis 2018.

Si le nom de mon blog vous laisse songeur, c’est que vous n’êtes pas fin connaisseur d’un bout de Suisse nommé Valais ! En effet, les habitant dudit canton – les valaisans – s’enquièrent de la provenance géographique de leurs compatriotes (entendez par là les autres valaisans) par un « T’as où les vignes ? » ou un « T’as où les vaches ? », selon qu’ils estiment leur interlocuteur habiter en plaine ou en altitude… Mais pas de conclusion hâtive, mes racines sont ailleurs qu’au pays de la raclette et du fendant. Fan de cette expression, surtout lorsque prononcée avec l’accent adéquat, je me suis simplement permis de l’adapter à ma grande passion : la lecture.

Quoi de plus normal que d’aimer lire quand on s’appelle Rebecca, comme l’héroïne de Daphné du Maurier ? Pourtant, ça n’a pas toujours été une évidence ! J’ai été entourée de beaucoup livres dans ma famille, mais les œuvres obligatoires de l’école ont failli me détourner du chemin de la lecture plaisir (ne me parlez plus jamais de Rousseau !). Ce n’est que depuis la vingtaine, et surtout depuis une dizaine d’années, que je lis avec passion.

Accro à Instagram, et plus particulièrement aux comptes Bookstagram, j’échange énormément sur ce réseau social où j’ai tissé un certain nombre de relations amicales avec des lectrices qui vivent la même passion que moi pour la lecture. En mai 2020, non sans hésitation, j’y ai ouvert ma page @reb_books. Une année après, limitée par le nombre de caractères disponibles pour écrire mes avis, entre autres raisons, j’ai alors songé à créer un blog.

Mon intention est de partager avec vous mes découvertes littéraires, et plus particulièrement lorsqu’elles appartiennent à mon genre de prédilection : le polar.  A ce sujet, ma préférence va aux polars suisses et nordiques. Les premiers me permettent de me plonger dans des lieux connus et me rattachent à ma patrie. Les seconds sont liés à ma passion pour les pays scandinaves, née bien avant ma découverte de la saga Millénium de Stieg Larsson. Cependant, j’apprécie aussi me plonger de temps à autre dans des romans plus conventionnels, dans un registre moins sanglant.

Enfin, vous constaterez sur mes photos que je lis principalement en format numérique. Je vous en donne ici les raisons et les avantages que j’y trouve.

J’espère que mon contenu vous plaira et au plaisir d’échanger avec vous.

Rebecca

••••••••

p.s : je partage aussi mes avis sur Instagram, Babelio et BePolar.
Je suis ouverte aux partenariats et services presse (en privé ou sur NetGalley).

p.s 2 : la photo de la bannière est une image personnelle. Une superbe vue du lac de Brienz (Oberland bernois) depuis le sommet du Brienz Rothorn.