Polars, thrillers,  Suisse

Dormez en Peilz – Emmanuelle Robert

Quatrième de couverture

Mai 2021. Après un hiver compliqué, la Suisse romande se rue vers les plans d’eau. Plongeuse expérimentée, Fabienne Corboz s’attaque au record de profondeur dans le Léman. Mais rien ne se passe comme prévu. Alors qu’un notable disparaît mystérieusement de son paddle au large de l’île de Peilz, des secrets remontent à la surface. Et si cette disparition cachait une vengeance ? À qui le tour ?


Mon avis

Avocat redoutable et peu apprécié, Patrick Zwerg disparaît lors d’une sortie en paddle. Dans le même temps, Fabienne Corboz, Ab Fab pour les intimes, épouse d’un homme d’affaires en cavale, se met en tête de battre le record de plongée détenu par Brigitte Lenoir. D’autres tragiques évènements viendront malheureusement entacher ce printemps 2021 pendant lequel les mesures de semi-confinement sont progressivement levées, les restaurants et autres lieux de loisirs rouvrant aussi leurs portes…

Faisant référence à l’Île de Peilz située au large de Villeneuve, le titre du roman constitue un jeu de mots : pour les non connaisseurs de la Riviera vaudoise, Peilz se prononce en effet Paix… Beaucoup de légendes existent sur l’origine de ce minuscule bout de terre, le plus petit îlot du Léman abritant un seul arbre monumental, évoqué notamment par Lord Byron et par Andersen dans son conte La vierge des glaces.

Dans Malatraix, son premier polar (Editions Slatkine, 2021), Emmanuelle Robert nous avait fait découvrir le monde des traileurs dans les Préalpes vaudoises. Cette fois, elle s’attaque à l’univers de la plongée et de l’apnée, nous baladant ainsi sur le Léman et dans ses profondeurs. A l’image des eaux du lac, cette enquête se montre très sombre et pleine de zones d’ombre, chacun devant surveiller ses arrières. On se surprend à retenir son souffle dans certaines scènes, et quelques passages oppressants donneront assurément des sueurs froides aux claustrophobes.

Pour démêler ces affaires, nous retrouvons l’équipe de la Police Riviera-Chablais, aidée par des collègues de Lausanne et de la brigade du lac. Même si l’enquête n’est pas directement en lien à celle de Malatraix, l’intrigue s’inscrit quelques mois après, ainsi beaucoup de personnages font leur retour. Comme précédemment, Emmanuelle Robert réussit à tisser un enchevêtrement très habile entre les très (trop ?) nombreux protagonistes, qui sont tous liés d’une manière ou d’une autre. Un index en début de roman récapitule les noms des acteurs principaux, mais il s’avérera toutefois préférable d’avoir lu l’histoire précédente, sous peine de se sentir perdu face à l’évocation de leur vécu et des évènements passés.

Dotée d’une plume directe, accessible et diablement efficace, Emmanuelle Robert livre encore une fois un excellent polar, haletant et addictif ! Le scénario original et foisonnant de rebondissements fait la part belle à la découverte de la plongée, une pratique sportive méconnue, et nous dévoile également des secrets passionnants sur les épaves et autres particularités des fonds du Léman.  

En résumé

Plongez dans cette enquête sombre et palpitante !

*****************************

A propos de l’auteure du roman :

Née en 1975 à La Chaux-de-Fonds, Emmanuelle Robert a grandi sur les bords du Léman, à Montreux. Travaillant maintenant dans la communication, elle a été auparavant journaliste et active pour diverses organisations non gouvernementales. Son premier roman, Malatraix, a été publié aux Editions Slatkine en 2021. Dormez en Peilz est son deuxième polar.  

A propos du livre :

Editions Slatkine

Genève, août 2023

512 pages



,

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.