Romans,  Suisse

Arvine sur ordonnance – Joël Cerutti

Quatrième de couverture

Le Docteur Benoît Petite, grand amateur de petite arvine, traîne une vie de looser aux amours médiocres. Tabassé par un quatuor de teigneux, il finit sur une chaise roulante. Grâce aux vertus régénératrices d’une plante alpine, sa riposte va répandre tripes et boyaux aux quatre coins des Alpes. Une relecture rhodanienne de « Docteur Jeckyll et Mister Hyde ».


Mon avis

A 27 ans, arborant une dégaine d’éternel adolescent (comprendre cheveux gras, pantalon cargo et sweat à capuche) et carburant à la petite arvine, Benoît Petite étudie les végétaux à l’EPFL. En couple avec Madeleine, une artiste aux idées étranges vouant un culte à son chien Médusa, le jeune homme a une vie somme toute calme et médiocre. Un beau jour, à 3000 mètres d’altitude, il découvre une plante rare et inconnue, la Altra Desmodium zenobiae maximae, une plante qualifiée de vampire et de « garce végétale ». Commencent alors les études et les expérimentations sur des souris de laboratoire, Benoît en tuera d’ailleurs quelques-unes avant de parvenir à observer un phénomène incroyable !

Malheureusement, sa vie bascule un jour où Médusa, le chien de sa chérie, s’oublie sur les chaussures hors de prix d’une brute épaisse du coin. Sa bande et lui passent alors Benoît à tabac, le laissant paraplégique. Sa convalescence et sa rééducation s’avèrent être de très mauvais moments, Benoît étant pétri de rage envers ses agresseurs et voulant farouchement se venger. Sa plante miracle va alors l’aider…

Joël Cerutti n’y va pas avec le dos de la cuillère en relatant la quête de notre héros : pas de pitié dans les meurtres ! Collection Gore des Alpes oblige, s’en suivra une vengeance bien sentie, violente, parsemée de scènes sanglantes et d’autres savamment épicées.

Après Mais des choses pareilles ! (2021) et Fingen (2023), quel plaisir de retrouver la plume du Valaisan et son écriture aux petits oignons, acérée, enlevée, percutante et toujours empreinte de beaucoup d’humour et de clins d’œil. Arvine sur ordonnance se déroule selon un scénario bien huilé, avec un thème très original. Ce court roman se dévore d’une seule traite et sans temps mort (si vous me permettez l’expression !).


En résumé

Encore une réussite pour ce nouveau Gore des Alpes !

*****************************

A propos de l’auteur du roman :

Auteur d’une quinzaine d’ouvrages, Joël Cerutti est journaliste. Il a notamment travaillé pour Le Nouvelliste, été rédacteur en chef de la télévision Canal 9 et depuis 2012, en tant qu’indépendant il a collaboré avec Vigousse, Le Courrier, PME Magazine, Bon à Savoir, Le Journal de Sierre ou L’Info.

Légitime offense, son premier recueil de nouvelles policières sort en 1982. Il a ensuite publié Le Valais surprenant et (d)étonnant, aux Éditions Slatkine en 2013. Fingen, Livre 1, Station Sévices est son troisième roman. Il est également l’auteur du site internet Valais Surprenant.


A propos du livre :

Gore des Alpes

Suisse, mai 2023

120 pages



,

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.