Polars, thrillers,  Suisse

Fingen / Station Sévices – Joël Cerutti

Quatrième de couverture

La station d’Annivis 2000 débute sa saison estivale sur un grand coup publicitaire. Elle invite sur ses hauteurs trois célébrités adulées par des millions de fans sur la blogosphère. Rory Garcia (un joueur de golf transgenre), Séveryne De Turcieux, (vedette de la téléréalité « Les Toulousains à Reykjavik ») et Hiromasa Huchitomi, (le virtuose japonais de cor des Alpes) représentent le haut du panier numérique. Annivis 2000 déroule le tapis rouge afin que leur séjour hypermédiatisé se passe sous les meilleurs auspices. Raté. Rory Garcia est retrouvé très assassiné. Séveryne De Turcieux et Hiromasa Huchitomi disparaissent dans la nature.

L’inspectrice Z. Rey cherche vainement un suspect crédible à qui passer les menottes. Jean-François Kamerzin, ponte d’Annivis 2000, estime que la police lambine. Il place l’énigme entre les mains de trois détectives privés qu’il met en concurrenceCe qui renforce la pétaudière initiale où se glisse encore un sniper qui s’acharne contre Fingen. Cet olibrius se proclame druide celtique réincarné. Fingen flanque un bazar destructeur dans Annivis 2000. Il adopte des méthodes qui mettent à rude épreuve les nerfs de diverses autorités...


Mon avis

Dans ce premier tome d’une nouvelle série à venir, direction le Valais et la station (fictive) d’Annivis 2000, dirigée par le célèbre homme d’affaires Jean-François Kamerzin, alias JFK2, et son fils Hyppolite « le hipster ». En quête de publicité, les deux hommes décident d’inviter des célébrités qui font le buzz sur la toile…  

Et niveau célébrités, Joël Cerutti a frappé fort, en nous dépeignant ici une galerie de personnages hauts en couleur, tous plus atypiques les uns que les autres : une bimbo refaite de partout issue de la télé-réalité, un musicien japonais pratiquant le cor des Alpes, un golfeur hésitant sur son identité sexuelle. Vous ajoutez à ces énergumènes une communauté religieuse à cheval sur la morale et outrée par ce qui se passe dans la station, une policière subissant son excentrique de mère vigneronne et, enfin, le fameux Fingen… Le druide celtique, aux méthodes peu orthodoxes, erre depuis des siècles, mourant bien souvent dans des conditions effroyables et se réincarnant au fil du temps. Dans cette vie, il atterrit dans le corps du chirurgien arrogant Charles Bourban, victime d’une explosion dans sa maison qui lui a fait frôler la mort. Fingen change totalement le chirurgien prétentieux, qui se met alors à parler un français un peu suranné et à adopter des mœurs différentes, voire très légères.

Au fil des pages, c’est l’hécatombe à Annivis 2000. L’inspectrice Z. Rey, sans doute le personnage le plus normal de la clique, tente de démêler ces meurtres avec l’aide du druide facétieux. Nombreuses sont les situations plus que loufoques rendant chèvre notre pauvre policière et faisant bien rire. Grâce à une écriture enlevée et prenante, ainsi qu’à une imagination plus que débordante, le journaliste valaisan s’en donne à cœur joie pour le plus grand plaisir des amateurs d’histoires déjantées et drôles et leur garantira de passer un excellent moment !

A noter que nous retrouvons ici certains personnages présents dans Mais des choses pareilles !, le roman précédent de Joël Cerutti. Les histoires n’étant pas liées, vous pouvez lire les deux ouvrages indépendamment.


En résumé

Un premier tome très drôle et déjanté ! Vivement la suite !

*****************************

A propos de l’auteur du roman :

Auteur d’une quinzaine d’ouvrages, Joël Cerutti est journaliste. Il a notamment travaillé pour Le Nouvelliste, été rédacteur en chef de la télévision Canal 9 et depuis 2012, en tant qu’indépendant il a collaboré avec Vigousse, Le Courrier, PME Magazine, Bon à Savoir, Le Journal de Sierre ou L’Info.

Légitime offense, son premier recueil de nouvelles policières sort en 1982. Il a ensuite publié Le Valais surprenant et (d)étonnant, aux Éditions Slatkine en 2013. Fingen, Livre 1, Station Sévices est son troisième roman. Il est également l’auteur du site internet Valais Surprenant.


A propos du livre :

Chez Yvette  – Association d’auteurs indépendants

Le Cerneux-Péquignot (Neuchâtel), avril 2023

214 pages



,

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.