Romans,  Suisse

Mais où est donc passé ce crétin de Machin ? – Jacques Métrailler et Benohit

Quatrième de couverture

Jacques, père d’une famille composée de deux géniteurs et quatre  rejetons, est d’humeur maussade. Alors que la petite tribu traverse  l’Europe en direction de LEGOLAND pendant les relâches d’automne, Jaïko, leur idiot de chien fidèle, se fait la belle depuis la pension  animalière où il est logé. Le bougre fugue. S’ensuit une enquête  surréaliste dans le Valais central pour retrouver l’évadé.

Une aventure rocambolesque, faite de rencontres plus improbables les unes que les autres : un chasseur à la gâchette  facile, une bonne sœur aux insinuations mystiques, une  communicatrice animale, un Anglais et son chiwawa en fin de vie, et plus de cent cinquante volontaires prêts à vivre une trépidante chasse à courre.

Et dans cette histoire, tout est vrai.

Ou presque.


Mon avis

Écrit par l’humoriste Jacques Métrailler et illustré par Benoît Schmid (alias Benohit), Mais où est donc passé ce crétin de machin ? met en scène Jacques, 35 ans, directeur d’un institut financier, marié à Chouchou et père de 4 enfants âgés de 6 à 12 ans. Toute la famille vit en Valais et coule des jours heureux jusqu’à ce que Madame se mette en tête d’aller faire une virée à Legoland pour les vacances d’octobre.

Trouvant cette idée très mauvaise, Jacques rechigne d’autant plus que le trajet s’effectue en bus. Durant l’interminable voyage, ils reçoivent un appel du refuge les informant que leur chien Jaïko s’est fait la malle… Au départ, si les parents décident de ne pas l’avouer aux enfants pour ne pas gâcher le séjour – et en espérant secrètement que le chien reviendra de lui-même – malheureusement, Jaïko ne refait pas surface et il faut alors mettre les gamins au parfum sur la route du retour…  

Et étant donné que c’est principalement Jacques qui s’occupe de Jaïko, avouons-le surtout par obligation, et qu’au fil des années, il est le seul à le sortir par tous les temps mais ne cache pas d’en « avoir plein les sabots », c’est tout naturellement que sa femme le charge de retrouver le fugueur. S’ensuivent alors des jours de recherche pour remettre la main sur le cabot, à errer jour et nuit dans les rues de Fully. Dans ce village valaisan plus que paisible, la famille fera pourtant des rencontres surprenantes et loufoques. Cette quête se fera aussi grâce à l’aide de nombreux villageois venus en renfort, rameutés par Chouchou sur Facebook.

Porté par ce format hybride mêlant l’écrit et le dessin, ce roman court estampillé « 100% AOC Valais » se dévore en quelques heures et procure des épisodes de franche rigolade ! Le trait de crayon de Benoît Schmid ajoute également au récit une touche de fraicheur et d’humour : ses illustrations fines et explicites collent parfaitement au récit et font mouche. Le lecteur ne pourra pas faire autrement que de passer un excellent moment et d’éprouver de la compassion envers Jacques et sa famille, pour toutes les situations rocambolesques qu’ils traversent. Quant à savoir ce qu’il advient de Jaïko, les deux auteurs maîtrisent l’art du suspense jusqu’au bout.


En résumé

Ce roman humoristique illustré est une vraie réussite !

*****************************

A propos des auteurs du roman :

Jacques Métrailler et Benoît Schmid se sont rencontrés sur les bancs de l’École supérieure de commerce de Sion. Ce n’était pas forcément bien parti pour la rigolade. L’un est devenu économiste et humoriste ; l’autre dessinateur et réalisateur. Ils se retrouvent aujourd’hui pour le joyeux fruit de leur collaboration, fruit 100% AOC Valais. (source : www.slatkine.com)


A propos du livre :

Editions Slatkine

Genève, février 2023

128 pages



,

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.