Romans,  Suisse

Le cas singulier de Benjamin T. – Catherine Rolland


Quatrième de couverture

De nos jours.
Benjamin Teillac, un homme parfaitement ordinaire, traverse une période difficile.
Sa femme l’a quitté, son fils adolescent lui tourne le dos, et les crise d’épilepsie dont il souffre menacent de lui faire perdre son travail d’ambulancier.
Contre l’avis de David, son meilleur ami, il décide de participer à un essai thérapeutique pour tester un nouveau médicament révolutionnaire.
C’est alors qu’un phénomène incompréhensible se produit : sans signe avant-coureur, Benjamin est projeté en 1944, dans la peau d’un Résistant du maquis de Haute-Savoie.
Hallucinations ? Effet secondaire du traitement ?


Mon avis

Passionné par son travail d’ambulancier, Benjamin Teillac sillonne la ville avec son meilleur ami David. Depuis petit, Benjamin a toujours voulu exercer ce métier et se contente de sa vie tranquille. Sa femme Sylvie n’est pas de cet avis et trouvant son compagnon dénué d’ambition, elle décide de le quitter. Le couple a eu un fils Pierrick, maintenant un adolescent dans toute sa splendeur avec lequel les soucis de communication et la distance s’installent.

Benjamin souffre d’épilepsie depuis son enfance et grâce à un traitement sa vie a été jusqu’à présent normale. Mais depuis peu, des crises surviennent de plus en plus fréquemment. Si sa neurologue accepte au départ de jouer le jeu et de ne rien dire pour sauver la carrière de Benjamin, la situation devient vite ingérable car incompatible avec son métier d’ambulancier. Il accepte alors de prendre une molécule expérimentale, qui n’a été testée que sur des rats… et sans savoir pourquoi, l’homme se retrouve depuis, par moment, dans la peau d’un jeune résistant en 1944 !

Entremêlant très habillement les scènes du passé et du présent, coupant ainsi agréablement le rythme et apportant une originalité, Catherine Rolland a construit un récit puissant et émouvant de bout en bout. Impossible de ne pas s’attacher aux personnages et de frémir avec eux tout au long des pages. Les aventures de Benjamin touchent en plein cœur et nous tiennent en haleine, tant dans sa vie actuelle que dans ses visites inexpliquées pendant la seconde guerre mondiale. Ces parties sont d’ailleurs extrêmement instructives à propos de l’histoire des résistants dans les Alpes.

Une touche de fantastique parsème ce roman, Catherine Rolland réalisant la prouesse de ne pas tomber dans le roman de genre trop typé, et de laisser à mon sens le champ libre aux lectrices et aux lecteurs à l’esprit plus terre à terre de se faire leur propre explication sur l’origine des voyages de Benjamin. Médecin à la ville, l’écrivaine nous apporte également un éclairage fort intéressant en évoquant les crises d’épilepsie du héros, ainsi que le quotidien et les défis que rencontrent les malades et leurs proches.

A noter que le roman a été publié pour la première fois en 2018 sous le même titre, aux éditions Les Escales. Catherine Rolland ayant récupéré ses droits d’auteure, elle le ressort en 2023 en auto-édition.


En résumé

Un roman poignant et très touchant à découvrir sans tarder !

*****************************

A propos de l’auteure du roman :

Née en 1975 à Lyon, Catherine Rolland étudie la médecine. Installée en Suisse depuis quelques années, elle travaille comme médecin urgentiste. Passionnée par l’écriture, elle est l’auteure d’une dizaine de livres et a également participé à plusieurs recueils de nouvelles parus aux Éditions Okama et a récemment publié un polar jeunesse chez Auzou Suisse. Elle anime des ateliers d’écritures à Payerne et aime parler de ses découvertes livresques sur son blog et sur les réseaux sociaux.


A propos du livre :

Autoédition
Suisse, mars 2023
352 pages

Disponible dans la boutique en ligne de l’auteure, chez votre libraire habituel sur commande, en ligne en version broché ou ebook Kindle chez Amazon (pour les autres types de liseuses, n’hésitez pas à contacter directement l’auteure via son site : https://catherine-rolland.com)



,

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.