Polars, thrillers,  Suisse

L’énigme de la chambre 622 – Joël Dicker

Le tant attendu dernier opus de Joël Dicker ! Forcément que tout le monde l’attendait au tournant et c’est effectivement un roman qui a fait se diviser les lecteurs, les avis étant très tranchés…

Quatrième de couverture

Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L’enquête de police n’aboutira jamais. Des années plus tard, au début de l’été 2018, lorsqu’un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire. Que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier?


Mon avis

Je ne vous cache pas que mon début de lecture a été difficile : des personnages improbables, des clichés, des scènes à la limite du grotesque, des longueurs….Et puis après un bon quart du livre à ramer, il y a eu un petit déclic dans l’histoire qui me l’a fait voir d’un autre œil ! Et passé la moitié, le rythme et l’intrigue m’ont embarquée, heureusement parce que c’est un beau pavé. J’ai surtout beaucoup aimé les passages où Joël Dicker rend hommage à son éditeur, Bernard de Fallois, décédé en 2018. J’ai aussi aimé pouvoir déambuler dans Genève, ma ville natale. Par contre il faut s’accrocher aux branches, l’enquête part dans tous les sens, tant au niveau de l’histoire que des époques !


En résumé

Je n’ai malheureusement pas retrouvé mes coups de cœur de La vérité sur l’affaire Harry Québert et Le livre des Baltimore mais après des débuts difficiles, j’ai finalement passé un bon moment de lecture.

Informations :
Editions Bernard de Fallois

Paris, mai 2020
576 pages

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.