Polars, thrillers,  Suisse

La trilogie Cerbère – Joachim Turin

Je vous parle aujourd’hui d’un de mes coups de cœur de l’année 2021. Découverte un peu par hasard sur Instagram, cette trilogie suisse auto-éditée m’a tenue en haleine !

Quatrième de couverture

Renaud Marraffino dirige de main de maître la FACTION, la plus haute institution policière d’Europe, basée à Saint-Maurice d’Agaune, en Suisse.

Pour résoudre le jeu de piste fomenté par l’inquiétant Régis qui en veut à la vie du flic, le commissaire se rend seul sur le sentier de Saint-Jacques-de-Compostelle. Renaud Marraffino est secondé dans son enquête par Zénobie, la jeune criminologue aux talents certains et par Edern, le profileur expérimenté, victime d’atroces migraines. La collaboration rapprochée entre la criminologue et le profileur réveille les souvenirs d’un mariage célébré voici bientôt trente ans.


Mon avis

La plume de l’auteur m’a beaucoup plu car originale, directe et recherchée. Ses textes ne manquent pas d’humour et sont truffés de jeux de mots très bien placés et surtout d’énigmes. Je me suis prise au jeu de ces énigmes, le premier tome se termine d’ailleurs par une ultime devinette, que l’auteur nous invite à résoudre et à lui soumettre par mail. J’ai trouvé l’idée très originale, je me suis creusée les méninges un sacré moment et ai envoyé mes propositions. Après plusieurs échanges très sympathiques avec Joachim, j’ai finalement trouvé la réponse en lisant le deuxième tome.

Ces trois petits polars ne laissent aucun répit. Ils se dévorent en quelques heures grâce à un rythme soutenu, à des chapitres très courts et des rebondissements inattendus, sans parler des dénouements qui scotchent le lecteur et lui donne envie de se jeter sur le tome suivant.

Les personnages sont tous atypiques, Edern en particulier, du fait de l’avantage qu’il retire de la pathologie dont il souffre : de terribles algies vasculaires de la face. Je ne connaissais pas ce mal mais je plains sincèrement les gens qui en sont atteints…


En résumé

Un coup de cœur pour ces trois polars ! J’ai été ravie de cette découverte, on trouve décidément des pépites dans l’auto-édition et dans les polars suisses !

Informations :
Auto-édition, Suisse, 2020-2021.
Tome 1 : Mal de Tête (145 pages)
Tome 2 : Fortes Têtes (124 pages)
Tome 3 : Tête de mort (135 pages)

Disponibles en format papier sur le site de l’auteur, dans les principales librairies en Valais et Payot Vevey et en format numérique sur les plateformes habituelles.

Crédit photo : site de l’auteur

,

2 Comments

Répondre à Joachim Turin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *