France,  Polars, thrillers

Les refuges – Jérôme Loubry

Après des mois à trainer dans ma pile à lire, j’ai enfin lu ce thriller à propos duquel j’avais entendu tellement de bons avis sur instragram depuis sa sortie, et qui a reçu le Prix Cognac du meilleur roman francophone en 2019.

Quatrième de couverture

Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte. Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a. Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ? Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ? Qui était vraiment sa grand-mère ? Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien…


Mon avis

J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce thriller dont il est difficile de parler pour ne pas « divulgâcher » l’histoire et les liens entre les personnages. Jérôme Loubry nous livre une intrigue extrêmement bien ficelée et prenante. Certaines scènes sont rudes tant la plume de l’auteur est réaliste et arrive à nous plonger dans des situations très glauques. Les thématiques évoquées, notamment dans le domaine de la psychiatrie, sont passionnantes.

Ce roman était dans ma pile à lire numérique depuis un moment et malgré le fait que j’ai réussi à fuir le plus possible les avis des copines pour ne pas m’influencer, je savais quand même que la fin réservait une énorme claque, qui « retournait le cerveau ». Comme (trop) souvent quand les avis sont très enthousiastes, je m’en fais une montagne. Et cela n’a pas manqué ! Mon esprit – qui aime relever des défis – a cherché à trouver le fin mot de l’histoire dès le début. J’ai échafaudé des scénarios les plus invraisemblables et même si je n’étais pas dans le juste, je n’ai pas été scotchée par le dénouement vu les théories délirantes que j’avais envisagées.

Attention, ne vous y méprenez pas, c’est un EXCELLENT thriller ! Les pages se dévorent en quelques heures, j’ai été prise par ce roman que j’ai eu du mal à lâcher. Mais voilà, j’ai été un poil déçue mais c’est de ma faute : je n’avais qu’à me laisser porter par le récit et ne pas chercher à tout prix à trouver la fin…


En résumé

Un thriller redoutable et très prenant. Un véritable page-turner que je vous conseille !

(mais dont j’attendais une plus grosse claque… )

Informations :
Editions Calmann-Lévy, septembre 2019
395 pages



,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code