Polars, thrillers,  Suisse

La Protégée – Marlène Charine

Quatrième de couverture

À la suite de son témoignage crucial contre son compagnon, criminel de haut vol, Maddy entre dans un programme de protection. Elle repart à zéro, avec une nouvelle identité. Elle que la presse avait surnommée « la muse du vampire » devient professeure dans un institut pour enfants en réinsertion sociale ou présentant des troubles mentaux. Parmi eux, Abel, un petit garçon autiste, qui prétend communiquer avec une mystérieuse « dame rouge » …

Chargé du suivi de Maddy, le commandant Theven continue de nourrir des soupçons envers sa protégée. Et si la justice avait signé un pacte avec le diable en passant un marché avec elle ?


Mon avis

Après un procès très médiatisé durant lequel « la muse du vampire » a témoigné contre son compagnon Luca di Ferro, et l’a fait condamner pour des crimes sordides, le commandant Theven a été chargé d’organiser la fuite de Madeleine Lemans – Maddy – et de lui construire une identité toute neuve. Suivant des mois de planques, les voilà enfin en route pour sa nouvelle vie de repentie, direction les Pyrénées, dans un coin reculé à 1500 mètres d’altitude, dans l’institut « Les trois nuages » où résident 28 enfants hors norme, certains étant des jeunes délinquants, les autres nécessitant une prise en charge psychologique.

Dans ce manoir de briques rouges entouré d’un parc majestueux aux clôtures imposantes – demeure qui fait d’emblée penser à Stephen King –, Maddy arrivera-t-elle à tourner la page et à échapper à son ancien amant, ce criminel charismatique qui continue à l’obséder ? C’est en tout cas très loin de son passé qu’elle tentera de se reconstruire, en charge des cours d’anglais et des ateliers d’horticulture. Mais c’était sans compter une série de drames au sein de l’école, qui vont étonnamment déstabiliser notre héroïne d’ordinaire forte et froide…

Ne s’étant pas tellement intéressé aux antécédents de sa protégée, mais rattrapé par la curiosité, Theven se met dès lors en quête de saisir qui est Maddy. Il fouille son dossier, décortique les pièces à conviction, et écoute les auditions d’avant procès. Il revient petit à petit sur l’histoire qui a amené la muse à balancer l’amour de sa vie et à exiger la protection des flics.

Thriller psychologique mené d’une main de maître, La protégée fait la part belle aux manipulations et aux rebondissements, avec un final en apothéose. Marlène Charine pose son intrigue dans un lieu singulier, conférant au livre une ambiance de huis clos oppressant. Beaucoup de questions sont soulevées tout au long du récit, s’y ajoutent les doutes que l’auteure lausannoise laisse planer, de même que la galerie de personnages ambivalents soufflant le chaud et le froid. Trouble et insaisissable, on peut trouver difficile de s’attacher à Maddy, et avoir de la peine à comprendre les liens qu’elle entretient avec Theven, mais cette relation, ainsi que celle entretenue avec les pensionnaires, contribuent à accentuer l’atmosphère glaçante à souhait.

De manière fluide, Marlène Charine déroule un roman noir, rempli de mystères, voire de surnaturel, dans lequel elle met l’accent sur les apparences, les blessures, et sur le sort de ces enfants en perdition, malmenés par leurs parents ou la société, et qui trouvent une échappatoire dans ce type de résidences. Enfin, l’équipe pédagogique fait prendre conscience du mérite des travailleurs sociaux, exerçant un métier crucial pour ces gosses différents mais attachants.

En résumé

Un excellent thriller psychologique !

*****************************

A propos de l’auteure du roman

Née en 1976 à Lausanne, Marlène Charine vit aujourd’hui en Suisse alémanique, où elle exerce la profession d’ingénieure en chimie. Elle a d’abord touché au genre fantastique, notamment dans des recueils de nouvelles, avant de se lancer dans le polar et thriller. En 2020, avec son premier polar Tombent les anges, elle remporte le Prix du Polar Romand, le prix Sang pour Sang Polar et le prix Découverte du journal L’Alsace. Suivront ensuite Inconditionnelles (2021), Léonie (2022), Brûlent les âmes (2022), et La Protégée (2024). Sous le pseudonyme de Lou Majel, elle publie Les Chroniques de l’Après-Voile, dont deux tomes sont déjà disponibles aux Editions de l’épée.

A propos du livre

Editions Calmann-Lévy Noir
Paris, février 2024
400 pages



,

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.